mardi 14 avril 2015

Sharing economy : Decathlon rend le troc permanent

Alors que son trocathlon se tenait jusqu’alors en magasin sur des périodes données, l’enseigne de sport a décidé d’en faire aussi un site web.


Le monde de la distribution se met peu à peu à la sharing economy ou économie du partage. Avec la crise et la baisse du pouvoir d’achat, les modes de consommation évoluent et les Français plébiscitent les alternatives à l’achat.

En janvier, Go Sport a ouvert un site de location de matériels entre particuliers. Tout récemment, Mr. Bricolage a lancé La Dépanne, une plateforme où les particuliers peuvent louer, acheter ou vendre des outils d’occasion – de la perceuse à l’engin de chantier – ou simplement échanger des conseils.

De son côté, Decathlon a décidé de rendre le troc permanent. Alors que son trocathlon se tenait jusqu’alors en magasin sur des périodes données, l’enseigne de sport a décidé d’en faire aussi un site web d’achat-revente de matériels sportifs.

Depuis le 2 mars dernier, trocathlon.fr est ouvert pour 100% des enseignes. Un service en ligne qui vient compléter le trocathlon, évènement qui se déroule en magasin sur des périodes données.

Mais à la différence de Mr. Bricolage qui ne souhaite pas s’immiscer dans la relation entre particuliers et se fait le plus discret possible, Decathlon est ici omniprésent. Le distributeur propose de faire gratuitement un contrôle des points de sécurité du matériel à vendre. Une fois le produit vérifié, il sera badgé par le technicien de l’atelier et apparaît par défaut en tête de liste des annonces.

Decathlon prend aussi en charge la transaction financière et donne en échange un bon d’achat du montant total,  sans prendre la moindre commission. De quoi ramener du trafic en magasin. De même, l’enseigne propose que la remise du matériel d'occasion à l'acheteur se fasse dans ses magasins un « lien neutre et spécialisé ».